Bilan 2016 et meilleurs vœux pour l’année 2017

L’association Open Knowledge France organisait son assemblée générale annuelle le 19 décembre 2016.

Nous souhaitions donc partager avec vous le bilan de l’année écoulée et en profiter pour vous souhaiter les meilleurs vœux pour cette année 2017 qui a belle et bien commencé.

Tout d’abord, soyons honnête, l’année 2016 n’a pas été aussi active qu’escomptée pour notre association. Au-delà du projet École des Données qui avance bien et de notre contribution annuelle à l’Open Data Index, nous avons peiné à développer ou maintenir les autres projets qui nous tiennent à cœur comme le calculateur du domaine public ou le service de demande d’accès aux documents administratifs (DADA). Difficulté à gérer une communauté décentralisée pour notre petite structure (la multitude repose souvent sur peu de personnes), absence d’un projet unique fédérateur comme chez OpenStreetMap ou Wikimedia, voire manque de soutien de la part d’Open Knowledge International, il est facile de lister ou débattre des raisons possibles de cette baisse d’activité, mais ce bilan 2016 n’est surement pas le message principal que nous souhaitions faire passer pour 2017.

Nous pensons en effet que la libre circulation de la connaissance et l’esprit critique n’ont jamais éte aussi importants pour nos sociétés de plus en plus numérisées, et nous souhaitons, à notre niveau, continuer à faire progresser ces principes à travers des projets concrets et utiles. C’est la raison pour laquelle nous avons décidé de recentrer nos activités autour de deux projets fédérateurs pour cette année 2017 :

  • Le premier projet est l’École des Données. En quelques mots, l’École des données vous apprend à rendre les données utiles pour vous et pour les autres, et ce, à travers des cours en ligne et des activités ludiques comme les expéditions de données, où se mêlent formation et résolution de problèmes concrets. En 2017, l’École des Données va notamment collaborer avec la CAF de Paris, ses partenaires et ses bénéficiaires pour les aider à réaliser un meilleur diagnostic des prestations sociales. Il est également question de collaborer avec l’émission Datagueule pour aller encore plus loin dans la démystification des sujets de société.

Nous savons aussi que nous ne sommes pas seuls. En France, un grand nombre d’associations défendent avec conviction et talent ce que l’on appelle désormais les communs numériques. Nous souhaitons nous rapprocher plus encore de ces acteurs et développer ensemble des projets ou appuyer des plaidoyers. Nous pensons par exemple à Regards Citoyens, OpenStreetMap France, SavoirsCom1, Wikimedia, La Quadrature du Net, ou encore April et Framasoft, mais il y en a beaucoup d’autres.

Open Knowledge France fait aussi partie d’un réseau international qui compte désormais plus de 40 pays membres. Cette grande communauté est une des forces de notre association et nous souhaitons en faire profiter le plus grand nombre, notamment via la promotion des initiatives françaises à l’étranger, en particulier en Europe et dans la francophonie.

Vous souhaitez nous rejoindre en 2017 ? Pour vous impliquer, c’est très simple, venez nous dire bonjour sur contact@okfn.fr et indiquez nous quel projet ou activité vous intéresse.

Open Knowledge France vous souhaite encore une fois une très belle année 2017.


Principales décisions prises lors de l’Assemblée Générale du 19 décembre 2016 :

Sont élus au conseil d’administration collégial pour un an :

  • Olivier Alais
  • Samuel Azoulay
  • Pierre Chrzanowski
  • Sylvia Fredriksson
  • Samuel Goëta
  • Cécile Le Guen
  • Cédric Lombion

Projets prioritaires :

  • École des données
  • DADA

Projet secondaire que nous aimerions réactiver :

  • Calculateur du domaine public

Le bilan moral et financier pour l’année 2016 est disponible en téléchargement ici. Vous trouverez par ailleurs sur le wiki le procès-verbal de notre AG dont voici le résumé des principales décisions. Vous trouverez enfin le détail des transactions financières de notre association ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *