« Partagez, améliorez et réutilisez la donnée publique » : Etalab lance le nouveau data.gouv.fr

Etalab, la mission gouvernementale chargée de l’ouverture des données publiques, a dévoilé le 18 décembre la nouvelle version de la plate-forme data.gouv.fr (1). OKF France salue le travail accompli et se réjouit des nouvelles fonctionnalités et de l’esprit du nouveau portail résumé dans le slogan du site : « partagez, améliorez et réutilisez la donnée publique ».

OKF Fr était représenté lors du lancement de data.gouv.fr. Crédit photo : Yves Malenfer/Matignon

OKF France était représenté par Samuel Goëta lors du lancement de data.gouv.fr. Crédit photo : Yves Malenfer/Matignon

Etalab a en effet choisi de proposer un portail résolument tourné vers la collaboration entre producteurs et ré-utilisateurs. La plate-forme permet désormais à tout un chacun d’améliorer et valoriser les données publiées par les administrations, et également de partager ses propres données. Ce qui, à notre connaissance, est une première pour un portail gouvernemental. En plus des données de l’État, « certifiées », data.gouv.fr héberge ou recense donc désormais les données publiées par les collectivités territoriales, les délégataires de services publics, les associations mais aussi les autres portails open data tels que nosdonnees.fr (2). Les fonctionnalités éditoriales, le wiki et la possibilité d’associer des réutilisations telles que des visualisations devraient également permettre de mieux appréhender les données disponibles et de faciliter le travail de médiation en direction du grand public.

Nous nous réjouissons également du choix technologique opéré par Etalab. Le nouveau data.gouv.fr a été bâti autour du logiciel libre et gratuit CKAN dont le développement est coordonné par l’Open Knowledge Foundation. L’ensemble des fonctionnalités développées par l’équipe Etalab pourront ainsi profiter plus facilement à d’autres portails qui utilisent également le logiciel CKAN comme data.gov ou data.gov.uk. Etalab pourra en retour s’approprier plus facilement des innovations proposées par d’autres.

Concernant les données proposées, data.gouv.fr valorise désormais clairement la qualité des jeux de données et non plus la quantité. Ce changement de paradigme était attendu par les ré-utilisateurs. D’une part les jeux de données découpés par communes ont été regroupés pour avoir désormais des données à couverture nationale; d’autre part, le système de notation mis en place fait remonter les jeux de données qui ont le plus de profondeur. C’est à dire les jeux de données qui ont la plus large couverture géographique, temporelle et la plus forte granularité.

le nouveau data.gouv.fr constuit autour du logiciel libre CKAN

La plate-forme va encore évoluer et nous espérons que d’autres fonctionnalités viendront bientôt compléter cette nouvelle version, telles que :

  • la possibilité de rechercher les données par facettes (par producteurs de données, couverture géographique ou licence par exemple) ;
  • un système de gestion des versions certifiées et non certifiées d’un jeu de données ;
  • la possibilité de commenter les jeux de données ;
  • un outil qui permettrait de faire une demande de jeu données directement à l’administration concernée

Avec cette nouvelle version de data.gouv.fr, il appartient désormais aux producteurs et ré-utilisateurs de données publiques de démontrer tout le potentiel de l’open data. Un potentiel qui ne pourra être pleinement satisfait sans la mise à disposition de jeux de données publiques fondamentaux et structurants pour notre société. Ainsi, nous attendons toujours l’ouverture du registre des entreprises, des dépenses publiques détaillées ou encore des données non personnelles sur les prescriptions de soins.

Enfin, sur le nouveau data.gouv.fr, les administrations ne sont plus seules responsables du bien commun que sont les données publiques. Désormais cette responsabilité est partagée avec l’ensemble des acteurs de la société. A nous tous de démontrer que c’est le bon choix.

(1) Cette nouvelle version de data.gouv.fr est le fruit d’un travail de codesign auquel OKF France a participé.

(2) Nosdonnees.fr est administré par Regards Citoyens et OKF France.

Source image

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *